Retour à la maison

Après un weekend de chantier délocalisé près d’Agen, retour sur le chantier à la maison 😉

Boitier éclairage. La gaine grise comprend 5 fils qui alimenteront un boitier avec deux interrupteurs : un va et vient et un simple

Boitier éclairage. La gaine grise comprend 5 fils qui alimenteront un boitier avec deux interrupteurs : un va et vient et un simple

On commence par la poursuite de l’électricité, notamment pour passer toutes les gaines au niveau des murs qui doivent être remontés jusqu’au plafond.

Il est important de prendre le temps de bien réfléchir à la disposition des prises et des interrupteurs et ensuite, d’optimiser au maximum les câbles par gaines. On limite ainsi le nombre de gaines à tirer, mais aussi le nombre de gaines qui arrivent sur un même boitier de branchement.

L’intégration dans les murs qui seront enduits n’en sera que plus simplifiée. Le problème se pose moins pour les murs doublés par une cloison. Mais ils seront rares dans la maison.

Ensuite, on répare les murs pour qu’ils arrivent au niveau des plafonds. En effet, lors des travaux d’isolation et de réfection du toit, certains murs ont été modifiés afin d’obtenir un double pente uniforme sur toute la maison (3 pentes différentes à l’origine).

Et pour finir, on commence le gobetis sur les murs qui recevront les enduits chaux-chanvre. Cet enduit est une sorte de couche d’accroche. Il permet d’uniformiser la nature du support composé majoritairement de pierres et de quelques tuiles. Il permet également de combler tous les petits trous qu’il peut y avoir.

Ce contenu a été publié dans Travaux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.