On commence les préparatifs

Mine de rien, on sera vite à fait juin pour le chantier participatif où les enduits de finition seront réalisés sur plusieurs murs. Il faut donc s’assurer que tout soit prêt pour le jour J.

Ce weekend, plusieurs petits chantiers sont réalisés en ce sens.

IMG_0737On commence samedi par une matinée d’approvisionnement, tant du chantier que du frigo :D. Au menu, 350 kg de sable qui serviront le weekend prochain à finir de réparer les murs, une porte et des chevrons de douglas.

Côté travaux, on commence par démonter les coffrages autours des deux fenêtres de la pièce principale. Et là suspens, est-ce que les enduits résisteront …

Sur la première fenêtre, tout se passe bien. Par contre, un peu moins autour de la porte de fenêtre :(. Une zone où il manquait du gobetis s’est arrachée avec le coffrage. Rien de bien dramatique, mais ça prouve l’intérêt de bien préparer son support.

Ensuite, on passe aux finitions autour des trois fenêtres existantes. Il a fallu finir d’enlever le placo « coincé » dans les fenêtres. Ensuite, une bonne dose de mousse de polyuréthane pour essayer de les isoler au mieux. A deux endroits, on voyait le jour 🙁

Et enfin, sur la fenêtre du treuil, une finition au plâtre est réalisée pour parfaire au mieux l’isolation de la fenêtre.

Après, un petit chantier pour déplacer le boitier de la lampe qui se trouve sur le mur (au-dessus du futur canapé :D). Il se retrouvait « enterré » suite à la réalisation du chaux-chanvre. Alors, un petit coup de burin, deux cales en bois et un peu de plâtre-chanvre, et le tour est joué. Idéalement, il aurait fallu le fixer avec du chaux-chanvre, mais il me rester du plâtre de la fenêtre et le plâtre à l’avantage de prendre très vite (enfin, trop vite parfois).

On continue en dégageant le mur autour du poêle. Il a fallu démonter les gaines électriques de l’ancienne installation qui permettaient d’alimenter l’étage (maintenant, c’est la nouvelle installation qui est utilisée). Ensuite, on pique les anciens enduits, pour découvrir un mur dans un état pas terrible. Du coup, on limite l’utilisation du marteau piqueur. Il y aura pas mal de réparation à faire.

Enfin, on prépare la poste de la porte de la chambre. Pour ma première porte à poser, je n’ai pas choisi le plus simple. Il va falloir pas mal rattraper l’aplomb du mur pour pouvoir la poser correctement.

Ce contenu a été publié dans Travaux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.