On attaque la salle de bain

Petit weekend sur le chantier, une partie ayant été consacrée à de l’administratif pour les associations.

Pour la partie travaux, on s’attaque à la salle de bain, dernière pièce de l’étage qui n’a quasiment pas été aménagée, à part quelques petits travaux de maçonnerie sur les murs.

Mais avant de s’attaquer au chantier, il faut le réapprovisionner. Grâce au prêt d’un fourgon par le Château Fabre-Cordon (encore merci à eux 👍) deux voyages ont été réalisés :

  • Plaque de Fermacell en 10 mm pour le plafond et en 12,5 mm pour les futures cloisons. J’ai également récupéré de la laine de bois qui viendra, comme dans la cloison de la cuisine, isoler le tout;
  • Meubles de salle de bain. Même si je suis encore loin de pouvoir les installer, ils me seront utiles afin de bien préparer le chantier et notamment, les positions des différentes arrivées (eaux, évacuation & électricité).

Une fois le tout bien rangé à la cave, on peut poser les plaques au plafond. Grâce au lève plaque prêté par Mathieu (encore merci à lui 👍), la tâche a été un peu plus simple. Mais bon, y a quand même eu un loupé avec la chute d’une plaque. De plus, elles ne sont pas parfaitement plaquées les unes aux autres. Il faudra être soigneux lors de la pose de l’enduit.

Les plaques n’ont été posées que dans la future salle de bain et le W.C.. Le couloir aura un faux plafond, surement en lambris.

Les prochaines étapes du chantier consisteront à la pose de la majorité des arrivées et au montage de l’ossature des cloisons (sur rail métallique cette fois-ci).

Ce contenu a été publié dans Travaux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à On attaque la salle de bain

  1. anonyme dit :

    Merci pour toutes ces bonnes infos, bonne continuation!

  2. Leen dit :

    joyeuse Pâques l’ami pierke, big bisou de Leentje

Répondre à Leen Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.