Les plafonds sont terminés

Après quelques weekends de travail (bon, pas avec un rendement de fou, je vous l’accorde), une semaine dédiée au chantier, ça a pas mal avancé. Les plafonds de la chambre et de la future pièce à vivre du 1er étage sont terminés.

Après avoir terminé la pose des isolants, pour rappel en laine de bois de 8 cm dans la chambre et deux couches croisées de 4,5 cm d’isolant acoustique (ouate & chanvre) dans la pièce à vivre, on peut s’attaquer à la pose du lambris.

Et contrairement au chantier à l’étage du dessus, cette fois-ci, je me suis équipé d’un cloueur pneumatique. Et bien, c’est une révolution. Fini les coups de marteau sur les doigts, les coups sur les lames, la pose compliquée, etc. J’aurais dû y penser plus tôt !

Une fois le lambris posé, on peut s’attaquer à la réalisation des finitions. Comme les murs ne sont pas droits, il faut utiliser de l’enduit pour réaliser la jonction entre les lames et les murs. Ensuite, on peut passer à la peinture. On reste dans du classique avec du blanc. Seules les poutres ont reçu une dernière couche de peinture grise pour contraster un peu.

Une petite compilation de photos de l’avancée du plafond de la pièce à vivre :

Deux zones ont nécessité un peu plus de finitions, le raccord avec la fenêtre de la chambre et avec l’ancien escalier dans la pièce à vivre (encore quelques petites finitions à ce niveau là).

Côté chantier en cours, à suivre dans les prochains épisodes, finitions autour du petit placard dans la chambre et du linteau de la porte entre les deux pièces. Un autre chantier, qui s’avère un peu plus compliqué que prévu, la réparation du sol entre les deux pièces. On sentait sous le lino que les anciennes tommettes bougeaient. En fait, il s’avère qu’il y avait un petit trou. Après avoir sorti tout ce qui ne tenait pas, il reste une bonne cavité à combler avec des pierres et du mortier avant de pouvoir refaire la finition du sol. En cours aussi, la pose d’une partie de l’électricité. A suivre donc …

Ce contenu a été publié dans Travaux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.