Les plafonds sont presque finis

Ca y est, je commence à voir le bout des plafonds de la pièce principale. 😀

Le weekend devait commencer par la pose des 1/4 de rond sur les poutres et en périphérie des murs afin de masquer toutes les coupes des planches de lambris. Sauf qu’avec des murs tout sauf droit, il s’avère très compliqué de les placer de façon propre : les baguettes étant rigides, on ne peut pas leur faire suivre la courbe des murs.

On passe donc au plan B : utiliser de l’enduit de rebouchage pour combler les vides entre les planches et les murs. Sauf que ce plan B a un inconvénient : l’enduit est gris foncé. Je voulais à la base utiliser une laque pour teinter le bois tout en gardant apparentes les veines du bois. L’avantage aussi étant que le produit s’appliquait en une seule passe. Mais avec la teinte foncé de l’enduit, le résultat n’aurait pas été top.

Moralité de l’histoire : faites vos plafonds avant vos murs…

Mais faute de mieux, on réalise donc le plan B. On rebouche et quand on arrive à la fin du pot d’enduit, on file au magasin. Sauf qu’il n’en on plus en stock. 🙁 Après 3 allers-retours pour tester différents produits, j’en trouve enfin un qui correspond et qui en plus, à une teinte plus proche du lambris. C’est à retenir quand il faudra faire les plafonds de la chambre. J’arriverai peut-être à y réaliser le plan A.

Ensuite, après le 15h de séchage, un petit coup de ponçage, on pose les protections aux raccords mur-plafond et en avant pour deux couches de peinture blanche. Évidemment, lambris oblige, on ne peut pas simplement passer un coup de rouleau. Il faut d’abord traiter les rainures à la patte de lapin. 😤

Résultat, une couche réalisée partout et la seconde sur la moitié du plafond. L’autre étant trop frais pour supporter la seconde. Je m’en occuperai surement demain soir après le boulot.

Et dans la semaine, pour rester en forme, manutention d’environ 1,4T de matériaux. D’abord des tomettes pour un projet à chaque étage (on y reviendra 😉 ) et ensuite, les briques de terre crue (BTC). Elles serviront à condamner la porte de la chambre derrière le poêle. Elles devraient ainsi emmagasiner la chaleur quand il fonctionne puis la restituer progressivement. Les BTC ont en effet une forte inertie. Pour info, il n’y a que 82 BTC mais elles pèsent près de 900 kg …

Et pour corser un peu les choses, entre l’échafaudage des voisins et des travaux de voirie, l’accès pour décharger était un peu moins simple que d’habitude. Pour les tomettes, il y avait quelques mètres en plus, mais pour les BTC, le déchargement s’est fait place de Flandre pour les connaisseurs.

Normalement, les BTC seront montées le weekend prochain.

Ce contenu a été publié dans Travaux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Les plafonds sont presque finis

  1. Mathieu dit :

    Ça avance! Et si jamais il te manque des tomettes, j’en ai en stock!
    Bonne musculation!
    A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.