Les murs de la chambre sont (presque) finis

Après un weekend menuiserie la semaine dernière, on revient à de la maçonnerie et même à du chaux-chanvre !

Au programme de ce weekend de trois jours, enfin 2,5 mais on y reviendra, la réalisation d’enduits sur le dernier mur de la chambre. Je n’avais pas préparé ce mur en vue du chantier de fin juin, car il est un peu particulier. Il n’est pas constitué de pierres comme les autres, mais d’une sorte de colombage (complètement vermoulu 🙁 ) et rempli de je ne sais quoi 🙄. Le tout tient par une épaisse couche d’enduit (au moins 10 cm). J’attendais donc la venue de Romain pour avoir son expertise. Deux options étaient envisageables : le doubler, par exemple en fermacell ou l’enduire, cette solution ayant ma préférence.

Sur ses conseils et au vu de la nature du support, l’enduit était tout à fait envisageable, mais en réalisant au préalable un gobetis bâtard au ciment pour assurer son adhérence. Bien sûr, comme pour le mur de la cuisine (même configuration), il a d’abord fallu faire tomber ce qui ne tenait vraiment plus. Et comme toujours avec ce type de vieux murs, pas grand-chose ne tient 🙁 . Donc, on comble avec des pierres pour rattraper au mieux tout ça.

On peut ensuite passer à la réalisation du gobetis bâtard. Ce gobetis recevra le lendemain un enduit chaux-chanvre. Pour ce mur, cet enduit a avant tout pour objectif d’adoucir au mieux toutes les déformations (brique de la porte-fenêtre et ventre du mur de plus de 10 cm). Bien sûr, l’amélioration thermique et acoustique apportée par ce type d’enduit est toujours un plus. Ce weekend m’a réconcilié un peu avec le chaux-chanvre. Sur les 4 bétonnières nécessaires, toutes ont été réussies du premier coup 😀 . Par contre, la chaleur, surtout en fin d’après-midi, rendait l’enduit très rapidement compliqué à enduire.

On continu aujourd’hui avec réalisation de l’enduit de finition. Niveau finition, il a été taloché puis pour terminer, un léger coup de taloche éponge a été passé afin de gommer les derniers défauts. On termine enfin par la mise en couleur avec le même procédé que pour les autres murs. J’en ai également profité pour reprendre les finitions autour du cadre de la porte et des IPN, en oubliant évidemment le tout petit 😬.

Il y a une très forte probabilité que demain j’ai quelques devoirs à faire afin de repasser quelques couches de chaulage et badigeon pour obtenir le même effet que sur tous les autres murs.

Concernant la perte de la demie-journée évoquée en début de l’article, j’avais programmé le vendredi après-midi plusieurs rendez-vous d’artisans pour la pose de carrelage. A l’affiche :

  • 14h : 1er RDV
  • 15h : 2nd RDV
  • 17h30 : prise de mesures pour la cuisine.

Résultat :

  • 14h : appel à 13h40 pour informé du report à 16h du RDV, arrivée à 16h40
  • 15h : jamais eu de nouvelles
  • 17h30 : à l’heure.

Quant à l’artisan du samedi, il arrivera avec plus d’une demi-heure de retard.

Désolé pour la qualité des photos, mais on atteint les limites de l’appareil photo de l’iPhone quand il y a de forte contraste de lumière 🙁

Ce contenu a été publié dans Travaux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.