Les devoirs sont (presque) faits

Comme annoncé dans l’article d’hier, j’avais des devoirs à faire en revenant du travail. En effet, il a fallu mettre en couleur le retour du mur enduit hier. Deux couches de chaulage (1 vol. de chaux aérienne CL90 pour 1 vol d’eau) puis deux couches de badigeon (1 pour 2).

Résultat, il faudra recommencer demain. Même si tout est frais, des zones grises commencent à ressortir. On avait eu le même phénomène dans la chambre, et un nouveau passage le lendemain avait permis d’obtenir un beau rendu. Il n’y a pas de raison qu’il n’en soit pas de même sur ce bout de mur 😉 .

Concernant l’option d’attendre le lendemain après le boulot pour la mise en couleur, ce n’est pas forcément une bonne idée. Pour le coup, je ne vous conseillerai pas ma consultante externe 😂 . Il n’y a pas eu de fissures (ouf) mais l’enduit a eu de bien sécher en surface, surtout avec le cers qui s’est levé. Même à la taloche éponge, je ne me suis pas risqué à reprendre les petits défauts de talochage qui deviendront de subtils effets de matière.

Il faudra donc que je m’organise pour la réalisation de l’enduit de finition sur le dernier mur de la chambre pour avoir le temps de faire la mise en couleur au plus tard le lendemain matin.

Même s’il n’y a rien d’exceptionnel, deux petites photos 😉

Ce contenu a été publié dans Travaux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Les devoirs sont (presque) faits

  1. L'oeil de la photo - La consultante (préférée précise-t-il par texto) dit :

    Précisons, pour mon avenir professionnel, ma fierté et un peu pour lui rendre la pareille, que mon cher Pierre a eut tout seul cette idée de patienter un jour avant de chauler / badigeonner (peut être pour aller se reposer au Doul, comme je le connais, mais c’est une autre histoire). Il semblait juste avoir besoin d’un acquiescement et en bonne copine que je suis, je le lui ai fourni.
    La consultante est donc exempte de toute charge.
    BISOU, mon honneur est sauf.

    • Pierre dit :

      L’œil a décidé de s’exprimer publiquement. J’en prends bonne note.

      Sache, cher œil, que la vengeance est un plat que j’adore manger froid. Alors, il me tarde encore plus ce chantier à Agen …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.