L’eau à l’étage

Ce premier weekend de chantier de l’année 2017 a été consacré à de la plomberie. L’objectif était d’amener l’eau et l’évacuation de la cave au second étage. Et il est presque atteint.

Mais avant d’enfiler la salopette, il a d’abord fallu faire deux aller-retour à la déchetterie pour se débarrasser de tous les emballages de la cuisine et du canapé qui encombraient la cave.

On peut ensuite s’attaquer au sujet principal. La première opération a consisté à percer les deux niveaux pour faire passer la conduite d’évacuation (100 mm) et les deux tuyaux d’eau.

Le passage entre le premier et le second étage a été assez facile. Lorsque le chauffagiste à placer les tuyaux pour le radiateur de la salle de bain, il a mis à jour la poutre. Il a donc suffi de dégager un peu plus le passage, puis de découper le treillis du plâtre.

Le passage entre le premier et la cave a lui été un peu plus technique. En effet, cette partie du plancher est en béton. Plusieurs trous ont été percés pour prédécouper le passage de l’évacuation, puis ont fini le travail avec le perforateur. J’ai eu de la chance et je n’ai découvert qu’un seul faire à béton, qu’un coup de disqueuse à fait disparaitre.

Ensuite, deux trous supplémentaires ont été percés pour les deux tuyaux d’eau. Là, j’ai eu moins de chance : il a fallu en percer 4 pour éviter les fers à béton.

Une fois le passage créé, il ne reste plus qu’à découper et assembler le tuyau en PVC. Et évidement, il m’a manqué 65 cm de tuyau pour pouvoir finir la conduite.

Le passage des tuyaux d’eau est lui plus simple. Il suffit de les dérouler et de les fixer au murs. Ensuite, on prépare les nourrices de l’étage. Chaque départ étant équipé d’une vanne pour pouvoir isoler le circuit en cas de problème. Cela permet aussi de pouvoir avancer par étape tout en testant au fur à mesure.

Il ne reste plus qu’à mettre sous pression et prier pour que tout soit étanche. Et ouf, pas une seule goutte à l’horizon. Il ne reste donc plus qu’à tester le robinet de la cuisine.

Ce contenu a été publié dans Travaux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.