Le plafond de la chambre est renforcé

Alors, oui je sais, ça fait un moment que je n’avais pas pris le temps de donner des nouvelles, mais ça va changer aujourd’hui avec pas moins de cinq articles pour vous présenter les derniers travaux.

Toujours dans l’optique d’être prêt pour le chantier participatif d’enduits, il a fallu renforcer le plafond de la chambre à la suite de la découverte de poutres bien attaquées par de la vrillette. La solution, qui s’avère un compromis, a été de positionner parallèlement aux poutres, des chevrons en douglas de section 6x8cm. Le compromis concerne leur fixation à l’aide de sabots. Idéalement, pour une solution plus efficace, il aurait fallu les ancrer dans les murs. Mais vu les délais qu’il me restait, je ne me sentais pas de m’attaquer à cette technique.

L’écartement entre les chevrons correspond à la largeur de panneaux de fibre de bois qui viendront entre pour isoler le plafond (il y a une terrasse plein sud juste au-dessus).

La mise en place n’a pas été simple. D’une part, il a fallu utiliser un système d’étais pour les maintenir en place le temps de les fixer, mais surtout, certaines vis ont eu la bonne idée de se casser en plein milieu de la cheville.

Maintenant, ils sont en place et il ne reste plus qu’à mettre en place des petites cales sous certains chevrons pour bien reprendre toutes les charges.

Après la pose des chevrons, il a fallu également mettre en place les différents boitiers électriques. Pour le coup, c’était simple et rapide : les gaines sont simplement placées en attente dans les caves en dessous. Le câblage définitif sera réalisé plus tard.

Ce contenu a été publié dans Travaux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.