Le chantier participatif se prépare

Alors on continue la série d’articles sur les dernières actualités du chantier. Après avoir participé au chantier participatif chez Sonia & Ghislain, on s’attaque à la préparation de celui qui suivra le weekend d’après chez moi.

Donc, le lundi matin, grâce à l’aide de Quentin puis de Jean, on creuse dans l’argile humide de Lavedan pour récupérer la terre qui servira aux enduits terre-chanvre dans quelques jours. Une fois la voiture bien chargée, avec pas loin de 450 kg de terre, et un bon repas préparé par le chef Ghislain, direction Peyriac. Et c’est par une belle journée ensoleillée et chaude de ce début mai que ma voiture tombe en panne sur l’autoroute, après seulement quelques kilomètres. Après les joies du remorquage sur autoroute, de la récupération d’une voiture de prêt de l’assistance, on peut rentrer, mais sans la terre.

Il faut donc trouver un plan B en cette semaine de viaducs (mardi et jeudi étant fériés) pour que le chantier ne tombe pas à l’eau. C’est donc la chaux, une fois de plus qui viendra à la rescousse. Les enduits terre-chanvre laisseront leur place à du chaux-chanvre.

Mais avant, Romain et Quentin qui encadreront le chantier participatif ont eu droit à quelques missions préalables. La première et la plus importante a été de transformer la petite ouverture de la porte de la chambre en une ouverture plus confortable.

Après un étaiement, ils peuvent commencer à démonter l’ouverture. Et comme vous le verrez sur les photos, on se rend bien compte que sur une maison en pierres, c’est avant tout les pierres qui se tiennent entre elles plutôt qu’un linteau. Une fois l’ouverture réalisée, ils passent à la pose des nouveaux linteaux, ici du douglas, et au coffrage.

Ensuite, l’autre mission concernait la préparation des différents murs : corps d’enduit pour reprendre les plus grosses déformations et gobetis sur les murs qui recevront le chaux-chanvre. Des guides pour disposer de repères lors de l’application du chaux-chanvre ont également été réalisés.

Comme une seule bétonnière sera disponible durant le weekend, tout l’enduit de finition a été préparé en avance. L’avantage des enduits à la chaux aérienne c’est qu’on peut les conserver tant qu’ils sont recouverts d’eau.

 

Ce contenu a été publié dans Travaux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.