La salle de bain prend forme

Voilà la fin d’une semaine passée sur le chantier. L’objectif étant de réaliser l’isolation et la pose des cloisons de la salle de bain et des W.C.. Comme vous le verrez sur les photos, l’objectif n’est que partiellement atteint 😬.Voici la suite des travaux depuis le point d’étape à mi-semaine :

  • L’isolation du mur mitoyen a été réalisée, toujours avec de la laine de bois. Les plaques de fermacell ont ensuite pu être posées.
  • Une fois les cloisons périphériques montées, on peut passer à celles séparant les W.C. de la salle de bain. Pour dissimuler l’évacuation et les arrivées d’eau de la douche, une double ossature est posée.
  • L’isolation de ces cloisons est réalisée avec un autre matériau. Il s’agit de panneaux (ici en 45 mm) semi-rigides Biofib’ouate, composés de chanvre et de ouate de cellulose. Ce matériau offre une meilleure isolation acoustique que la laine de bois (qui est elle meilleure en isolation thermique). Ces panneaux sont plus simples à couper et à poser. Ils tiennent bien mieux entre les montants de l’ossature que la laine de bois. D’ailleurs, les premiers montants ont été posés avec le même écartement « serré » que la laine de bois. Du coup, les panneaux ont eu tendance à se bomber. Donc, on utilise des chutes de plaque pour les maintenir plaqués. Ce matériau a également l’avantage de produire moins de fibres et de poussière que la laine de bois.
  • Au départ, je pensais créer une trappe de visite côté W.C. pour accéder à la bonde de la douche. Mais après discussion avec l’artisan qui viendra poser le carrelage et la douche, il s’avère que ce n’était pas forcément utile (ni très esthétique). Par contre, il m’a conseillé de remplacer le coude à 90C prévus par un T équipé d’un bouchon. Ainsi, en cas de bouchon, il sera plus facile de nettoyer la canalisation voir d’y faire passer un furet.
  • Une partie des cloisons étant en place, on peut passer à la plomberie pour créer l’évacuation et les arrivées pour la douche. J’avoue que la partie évacuation n’a pas été simple. La marge de manoeuvre est très faible pour d’une part assurer une pente d’évacuation des eaux et d’autre part, éviter de trop surélever le bac de douche, au risque de ne pas pouvoir installer les parois et la porte en verre.
  • Une partie des points d’accroche de la colonne de douche a déjà été placée. Même si sur les cloisons en fermacell, l’utilisation des chevilles « placo » n’est pas nécessaire (sauf pour les charges très lourdes), elles ont dans cette situation deux avantages :
    • Elles sont en métal et permettent donc de réaliser la liaison équipotentielle avec la colonne de douche;
    • Elles permettent de régler avec précision l’écartement de la tête de vis du mur, c’est qui est nécessaire dans ce cas précis.
  • On peut ensuite poursuivre la pose de l’isolant et des cloisons

Il reste donc à faire les différentes finitions : combler les plus gros jours entre les plaques (mauvaises découpes, contours autour de la fenêtre, liaisons mur-plafond, etc.), mettre un joint de silicone au sol, etc.. Ces petits travaux seront réalisés le soir après le travail (enfin s’il me reste des forces 🙄).

Il reste également à finir la pose des plaques et surtout, à mettre en place les deux portes. Travaux qui seront réalisés le weekend prochain.

Car ensuite, à partir du 20 mars, l’entreprise Louvin viendra poser le carrelage au sol (le même que dans la pièce principale), la faïence sur les murs des W.C. (mi-hauteur) et dans la salle de bain (partie douche et évier) et enduire puis peindre les autres parties des murs et des plafonds. Il posera également la douche, W.C. et évier de la salle de bain.

Ce contenu a été publié dans Travaux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à La salle de bain prend forme

  1. Ping : La salle de bain prend forme – la suite | Rénovation d'une maison à Peyriac de Mer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.