Ca sent le vinaigre

Poursuite du chantier attaqué le weekend dernier, à savoir le décapage des tomettes de l’escalier.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il restait quelques finitions à faire au niveau des murs de la cage d’escalier : trous & fissures à reboucher, ponçage, etc.

Ensuite, on passe aux marches : on tente le vinaigre concentré bouilli (14° au lieu des 7-8°). Si ça a bien un effet, la couche est telle que ça ne suffit pas. Il n’y a donc pas de solution clef en main et surtout facile …

Alors, comme souvent, l’huile de coude est LA solution. Armé d’une masse et d’un burin, de spatules ou carrément du perforateur, les tomettes (ré)apparaissent enfin. Quelques lavages au vinaigre et un coup de ponçage plus tard, le résultat est satisfaisant. Alors, certes, il reste des traces, mais pour le compromis temps/résultat, ça me suffit.

Et comme les finitions de la cage d’escalier (peinture des murs et protections des tomettes) ne seront réalisées qu’au printemps (pour pouvoir aérer jour et nuit), j’ai encore le temps de passer un peu de vinaigre de temps en temps pour les dernières tâches récalcitrantes.

On passe ensuite aux travaux divers avec de la plomberie :

  • Ajout d’un départ d’eau chaude : il s’avère que le robinet choisi pour le lavabo des WC dispose d’une arrivée d’eau chaude. Alors, même si ce n’est pas là qu’on en a le plus besoin, autant rajouter deux mètres de tuyau;
  • Collage des évacuations : le départ principal de l’évacuation des eaux usées et une partie de celle de la cuisine n’étaient pas encore collés, au cas ou il y ait des modifications. Comme il ne devrait pas y en avoir, les tuyaux ont donc été collés.

Pour le reste du weekend, encore pas mal de petits travaux à droite et à gauche : évacuation à la déchèterie, branchement d’une prise électrique, pose d’un rail (c’est mieux que rien) au niveau de la salle de bain, etc.

Ce contenu a été publié dans Travaux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.